Premier forum parlementaire de la Legaltech, « La technologie au service de la justice », magnifique plateau de débatteurs au Sénat !

La Commission des lois du Sénat, avec la participation d’OpenLaw, du Village de la Justice, du Barreau de Paris et de l’Institut des hautes études pour la justice, vous présente cette journée de conférences qui sera un parfait point d’étape sur les grands enjeux de la technologie appliquée au droit « en route vers le Village de la Legaltech » en fin d’année… Journée qui sera cloturée par Nicole BELLOUBET, garde des sceaux.

Ce forum fera dialoguer des parlementaires, des représentants de l’institution judiciaire, des professionnels de la justice et du droit et des entrepreneurs autour de services opérationnels et de projets concrets.

En débat:
– Quel impact sur l’accès à la justice pour le justiciable : nouveaux services ou dérives ?
– Quel impact sur l’exercice de la profession d’avocat : assistance ou concurrence low cost ?
– Quel impact sur le travail des magistrats : concurrence ou complémentarité ?

Consciente des enjeux des innovations technologiques dans le fonctionnement de la justice civile, observatrice du foisonnement des nouveaux services publics et privés offerts aux justiciables comme aux professionnels du droit, et demain législatrice pour renforcer le cadre du développement des legal techs et éviter les risques de fracture numérique ou de marginalisation de la justice, la commission des lois veut poursuivre grâce à ce forum sa réflexion sur la réforme de la justice.

« Avec l’essor des nouvelles technologies, l’institution judiciaire n’a plus le monopole de la justice. Mais la justice est irremplaçable pour le service impartial de l’État de droit » indique Philippe Bas, président de la commission des lois du Sénat.

Au programme:
– Cartographie et environnement des legaltechs
– La dématérialisation de l’accès à la justice : quelle place pour la résolution amiable des litiges et la saisine des juridictions en ligne ?
– La justice prédictive ou quantitative : aider le magistrat dans sa décision, assister l’avocat dans son rôle de conseil, prévenir le contentieux civil ?
– Éthique et régulation : quel rôle pour la puissance publique dans le développement de la legal tech au service de la justice ?
– Clôture, par Nicole BELLOUBET, garde des sceaux.

Inscription nécessaire, programme détaillé et intervenants ici.